Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

dimanche 17 septembre 2017 à 14h30

Ateliers d'éducation populaire politique et féminisme-s intersectionnel-s, en non mixité pour femmes cis et trans.

Suite à la conférence la veille et sans pour autant être obligatoirement venue, vous pouvez écrire à Julie pour vous inscrire à l'un des ateliers - juliebexds57@gmail.cexom -

  • Atelier 1 : la dé-construction de notre identité

Il s'agit d'un atelier où nous allons prendre le temps de réfléchir à la place de nos origines dans notre vie actuelle et notre socialisation.

Comment nous nous positionnons en fonction de là où nous venons, comment cela influence là où nous avons envie d'aller, comment avons-nous pris conscience que nous avions une "identité" particulière, comment nous nous représentons notre identité...?

L'idée de cet atelier d'éducation populaire qui emprunte quelques outils au théâtre de l'opprimé sera de tenter de comprendre comment se construit une identité individuellement pour réussir à la déconstruire collectivement, en créant une nouvelle carte d'identité collective...

Durée prévisionnelle : 2h45 (incluant la pause)

  • Atelier 2 : déconstruire les situations d'oppression

Il arrive qu'à certains moments de notre vie, nous ayons vécu ou que nous ayons été témoins de situations d'oppression.

Le but de cet atelier est de prendre le temps de réfléchir aux mécanismes de l'oppression à travers nos représentations de la violence, pour comprendre comment peuvent arriver ces situations, et comment y réagir.

L'idée de cet atelier d'éducation populaire qui emprunte quelques outils au théâtre de l'opprimé sera de tenter de déconstruire des situations d'oppression vues ou vécues, de prendre conscience des rapports de domination et de réfléchir collectivement aux modes de résistance et de défense mobilisables...

Durée prévisionnelle : 3h (incluant la ou les pauses)

Source : https://www.facebook.com/events/2748964930140...
Source : message reçu le 11 septembre 17h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir