Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 5 avril 2018 à 18h30

La langue française a-t-elle besoin d'être féminisée ?

Rencontre avec Éliane Viennot, auteure de l'ouvrage Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin et co-auteure de L'Académie contre la langue française (éditions iXe), professeure émérite de littérature française de la Renaissance à l'Université Jean Monnet et militante féministe.

Depuis les années 1980, les efforts pour promouvoir un langage moins sexiste ont été présentés comme une « féminisation » : d'abord du vocabulaire des métiers, titres et fonctions, ensuite de la langue elle-même. Ces efforts, qu'ils soient militants ou non, ont soulevé des protestations récurrentes, souvent violentes, de personnes ou d'institutions dénonçant ces initiatives comme contraires au « génie de la langue », venues d'une confusion entre le domaine de la grammaire et celui de la société, sous la pression de féministes désormais en capacité d'imposer leurs vues mais toujours dépourvues de raison ou de savoir. La réalité est toute autre. C'est parce que le « génie » en question est relativement égalitaire, et qu'il s'exprime aujourd'hui dans une société qui a fini par admettre le principe de l'égalité entre les sexes, qu'il retrouve peu à peu ses droits, après une longue période de masculinisation forcée à laquelle les locuteurs et locutrices ont beaucoup résisté. Et c'est pour cette même raison qu'on peut aujourd'hui espérer agir en vue d'une véritable égalité dans nos façons d'écrire et de parler.

Le débat sera modéré par Noomi B. Grüsig.

Réservation fortement conseillée en écrivant un petit message à: contacextlacontreallexee@gmail.com

Source : http://www.lacontreallee.com/agenda/la-langue…
Source : message reçu le 13 mars 09h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir